Le NPA et le PG s'unissent et s'attaquent au PS

Publié le

K.T., Presse de la Manche.

Samedi à Caen, le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et le Parti de Gauche (PG) ont annoncé un accord pour les élections régionales : ils feront liste commune. La formation d'extrème gauche tire à boulet rouge sur Nicolas Sarkosy et ... Laurent Beauvais !

Droite, PS même combat ? L'alliance passée hier entre le NPA et le PG pour les prochaines élections régionales, se nourrit de ce constat. Cette liste "anticapitaliste, antilibérale et écologiste" sera conduite par Christine Coulon. Celle qui a mené l'Union LCR-LO aux précédentes élections régionales sera épaulé dans la manche par la candidate du NPA, Nathalie Ménard qui réside à Cherbourg. Dans le Calvados, Fabrice Fourré représentera les couleurs du PG. Jean-Claude Marie, sera le candidat de l'Orne. Dans son intervention, Christine Coulon a rappelé : "notre objectif est de faire barrage à la droite mais le bilan que nous tirons de ces six années de gestion du PS est une gestion libérale ! Si on décortique tout ce qui a été voté dans notre région comme dans beaucoup d'autres, l'a été à la quasi-unanimité. Il n'y a donc aucune différence entre une gestion libérale de la droite et une gestion libérale de la gauche".
 Le NPA et le PG ne ménagent pas l'actuel président de région, Laurent Beauvais, "il a mené une politique de gaspillage. Il se balade un peu partout dans la région. Par exemple, en financent les CFA, il a donné de l'argent aux patrons, alors qu'il aurait pu financer les lycées professionnels". Pourtant lors de la présentation de sa liste, Laurent Beauvais avait affirmé "être de gauche". Des propos qui suscitent l'hilarité chez les anticapitalistes et des réflexions aigres doux : "aux beaux discours, on préfère les actes".

L'ultra-gauche ?

Pourtant, le NPA et le PG peinent à rassembler l'ultra gauche, LO semble vouloir faire une liste autonome et le PS a annoncé qu'il se rapprochait du Mouvement des Citoyens et des Radicaux de Gauche. Du côté du PC, l'alliance avec les socialistes a été votée... Ce qui n'empêche Fabrice Fourré de continuer d'affirmer : "notre liste reste ouverte". Mais les organisations politiques susceptibles de rejoindre le NPA et le PG ne sautent pas aux yeux... Du côté du programme, les anticapitalistes font du "transports gratuit une priorité. Ensuite, nous voulons que la région soit un point d'appui pour les solidarités comme par exemple avec le peuple palestinien. Une politique agricole non productiviste et environnementale. L'eau doit aussi redevenir un service public."
Les anticapitalistes se saisissent aussi de la question écologiste et en profitent pour tacler les verts.

"Région poubelle" !

Christine Coulon affirme : "en étant dans la majorité, les Verts ont dû avaler des couleuvres ! notamment sur le dossier de l'EPR et du terminal charbonnier. Ils doivent en assumer le bilan".
 La candidate demande purement et simplement - l'arrêt du chantier de l'EPR - pour - enfin sortir du nucléaire". D'après la responsable du NPA : "la région est une véritable région poubelle". Pour faire entendre leurs propos, les candidats NPA-PG espèrent obtenir des postes de conseillers régionaux.
La perspective d'un rapprochement au second tour avec les socialistes ou les verts promet d'être musclée.

Publié dans Articles de presse

Commenter cet article