Nicolas Sarkozy à Mortagne.

Publié le

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                     dimanche 10 janvier 2010

 

 

 

VENUE DE NICOLAS SARKOZY A MORTAGNE-AU-PERCHE

 

 

            Le Président de la République a décidé de venir présenter ses vœux au monde rural à Mortagne-au-Perche jeudi prochain. Alors que les grands équilibres et les acquis sociaux du pays sont attaqués frontalement par l’UMP et ses alliés, il convient de réagir fortement à cette nouvelle opération de communication, de démagogie et de désinformation.

 

            En choisissant l’Orne à deux mois des élections Régionales, Nicolas Sarkozy revient mobiliser son électorat qui s’éloigne dans une Région que l’UMP veut reconquérir. Déjà, lors de sa venue récente en visite chez Faurécia à Flers, le Président de la République s’était fait le VRP des projets de la droite en matière d’aides et de subventions à un patronat qui n’hésite pas à rafler l’argent public, délocaliser et licencier sans que l’on entende la voix du Président de la Région dire autre chose.

 

            Le monde rural auquel Nicolas Sarkozy souhaite s’adresser via médias interposés est un monde rural virtuel puisque seuls sont invités les élus et adhérents de son camp. Pour les autres, l’on peut s’attendre à des difficultés pour circuler et à des contrôles de gendarmerie comme cela est le cas à chaque déplacement présidentiel.

 

            Le monde rural auquel prétend s’adresser Nicolas Sarkozy souffre avant tout du désengagement de l’Etat et de la destruction voulue de la présence des services publics sur les territoires. Le bilan de la droite et des gouvernements successifs depuis 20 ans, ce sont fermetures de bureaux de postes, de maternités et de services hospitaliers, fermetures de groupes scolaires en agitant le hochet des pôles scolaires, fragilisation du tissu économique, social et humain.

 

            L’Orne est un département doublement fragilisé du double fait de sa faible industrialisation endémique et du vieillissement marqué de sa population. Le recours à des artifices tels que les parcs naturels régionaux n’est pas une solution mais accélère le côté réserve d’indiens de nos territoires devenus symboliquement loin de tout.

 

            Nicolas Sarkozy ne vient pas en homme d’Etat porteur de bonnes nouvelles pour la population confrontée au chômage, à la vie chère et au manque d’espoir. Il vient en chef de bande uniquement remonter le moral à ses troupes qui doutent de la pertinence de la politique suivie depuis 2008.

 

           

            La liste unitaire, anticapitaliste, antilibérale et écologiste appelle nos concitoyens à se rassembler Jeudi 14 janvier à 12h00 Place de la République à Mortagne-au-Perche pour marquer leur opposition à la politique de Nicolas Sarkozy et de l’UMP.

 

Christine COULON                                                                         Jean-Claude MARIE

Nouveau Parti Anticapitaliste                                                           Parti de Gauche

(NPA)                                                                                               (PG)

Publié dans Tous à la manif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article