Non aux licenciements ! Défendons l'emploi ! (tract)

Publié le

> TELECHARGER le TRACT <

En France :
■ 8 millions de personnes sous le seuil de pauvreté
■ Un chômage qui explose.
■ Une précarité qui se généralise
■ Un avenir bouché pour les jeunes et les + de 50 ans
 
La crise du système capitaliste n'en finit pas: NORMAL c'est    le système qu'il faut changer.
 
MEDEF et gouvernement broient les salarié-e-s en délocalisant, restructurant, sous-traitant pour le seul profit des actionnaires
 
Les élus régionaux, y compris les élus Bas Normands (PS, PCF, Verts (Europe Ecologie), MRC ) se sont lancés dans une concurrence sans freins, alignant les gros chèques pour inciter les entreprises à s'installer sur leur territoire.
 
A tout cela, il faut dire STOP !
 
Notre liste s'engage à mener une nouvelle politique faisant de la région un point d'appui à la lutte pour un changement de société.

STOP AUX SUBVENTIONS AUX GRANDS GROUPES MULTINATIONAUX !

En Basse-Normandie :
Les grandes firmes de l’automobile de la région ont aussi bénéficié des largesses du conseil régional  et des autres collectivités : Faurecia (groupe Peugeot, à Flers), Renault-Trucks (groupe Volvo, dans l’agglomération de Caen).
Plus près de chez nous :
ü Filtrauto, du groupe italien Sogéfi a engrangé les subventions mais n'a pas hésité une seconde pour mettre en place en 2009 un PSE et ainsi supprimer des emplois.
ü  La Normandise a reçu des aides et pourtant cette entreprise n'a pas créé les emplois escomptés.
ü  Buffalo Grill a reçu 200 000 euros de subventions pour la formation, prés de la moitié des salariés formés n’y travaillent plus.
Ces grands groupes n’ont pourtant pas hésité à virer du jour au lendemain comme des malpropres des centaines d’intérimaires fin 2008. Ils mettent en œuvre des plans de licenciement déguisés faussement appelés « départs volontaires ».
Toutes les subventions au patronat sont votées par la droite (UMP, centristes…) et la gauche (PS, PCF, Verts, MRC) réunies.
Quand ces groupes multinationaux licencient, aucun-e élu-e, ni de droite, ni de gauche, n'a jamais mené aucune action pour faire payer les actionnaires et récupérer l'argent public.

Notre liste soutenue par le NPA et le PG s'engage à :
►Affecter ces crédits publics:
■ à des des programmes pour le bien-être de la population (transports, éducation, culture logement,…) source d'emplois durables.
■ à l’aide à l’économie solidaire, à l’agriculture paysanne respectueuse de l’environnement
■ au soutien et à l'encouragement des coopératives ouvrières de production (SCOP) et à reprises des entreprises par les salarié-e-s.
■ au milieu associatif.
► Stopper les subventions au patronat et au MEDEF !

► Récupérer toute aide versée à une entreprise qui licencie !
Contacts : Liste unitaire, anticapitaliste, antilibérale et écologiste, 46 rue de Lancrel 61000 Alençon
E-mail : unitairebn@unmondelibre.fr, Tel : 06.79.14.23.26 ou 06.85.63.29.48.

> TELECHARGER le TRACT <

Publié dans Tracts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article