Programme politique

Publié le

Pour une gauche unitaire, anticapitaliste, antilibérale et écologiste en Basse Normandie

 

Nous voulons une liste :

 

·qui fasse largement écho au rejet de la politique néolibérale et autoritaire de la droite, du MEDEF et de Sarkozy.

·qui soutienne les luttes dans les entreprises, dans les villes, les quartiers et pour la défense de l'environnement.

·qui organise la résistance à la réforme des collectivités territoriales de la droite qui étouffe le débat démocratique.

·qui lutte vraiment contre les réformes antidémocratiques du pouvoir SARKOZIEN en lien avec les mouvements sociaux, les citoyens et en coopération avec d'autres collectivités territoriales.

·qui défende le droit aux services publics locaux et nationaux permettant l'égalité de toutes et tous sur tous les territoires contre les dérives libérales imposées aux services publics d'éducation, de Santé...à la SNCF...

·qui  refusera le transfert aux collectivités locales qui mettrait en péril les services publics nationaux et/ou qui ne transférerait pas les moyens financiers.

 

Nous voulons une liste, dans le cadre des compétences régionales mais pas seulement pour mener une politique de lutte contre les inégalités et de défense de l'environnement.

 

Pour ce faire :

 

·il faut démocratiser le fonctionnement régional pour en faire l'expression du plus grand nombre: développer des instances de débat public ouvert, créer des commissions de travail sur l'élaboration des politiques régionales en associant réellement la population aux choix politiques, dans le cadre d’un budget participatif.

·face aux crises économique, sociale et écologique du capitalisme, nous devons avancer des propositions en rupture avec les logiques suivies :

 

? Les crises écologiques et économiques nous imposent un changement complet de politique :

 

 

·Mettre fin à la politique de subvention aux lycées privés, d’aide aux entreprises et groupes multinationaux qui a fait la preuve de son échec sur l'emploi.

·Arrêt des aides européennes qui développent la concurrence entre territoires, et mise à disposition de ces fonds publics pour la satisfaction des besoins sociaux et environnementaux dans le cadre de services publics.

·Mettre en oeuvre tous les moyens possibles pour la récupération des aides versées aux entreprises qui licencient

·En finir avec la précarité parmi le personnel de la région, recrutement dans le cadre statutaire.

· 

 

? La lutte contre les inégalités et l'environnement est la priorité de l’aménagement du territoire :

 

· Une politique de transport pour lutter contre la pollution et garantir le droit au transport pour toutes et tous.

· Donner la priorité absolue à la construction d'un service public de transport collectif privilégiant la proximité utile au plus grand nombre. Parallèlement préparer dés le début de la mandature, le passage à la gratuité totale en commençant tout de suite par les chômeurs et précaires exclus de la liberté d'aller et venir.

· Une politique agricole qui favorise le bio et les circuits courts de production, de distribution et de consommation.

 

? Pour faire face aux défis sociaux et environnementaux pour la basse Normandie :

 

? nos élus soutiendront :

· Les initiatives alternatives au nucléaire (bâtiment, économies d'énergies, énergies alternatives...).

·  Les initiatives pour une autre agriculture durable et de proximité en particulier par le soutien aux AMAP pour tous, notamment dans les quartiers populaires.

· Les initiatives de coopération entre collectivités sur un autre urbanisme, sur le logement, sur la gestion publique de l’eau.

· Les initiatives de reprise d'entreprises par les salariés, les coopératives et l'économie solidaire.

· Le maillage du territoire régional par un réseau densifié et accessible à tous, en alternative au projet de TGV.

· 

·                   ? nos élus soutiendront :

·L'art et la culture doivent s'adresser à tous. Nous soutiendrons donc en priorité les projets de proximité qui bénéficient au plus grand nombre car nous ne voulons pas que les grosses structures monopolisent les subventions. Nous soutiendrons la lutte des intermittents.

·L'Internationalisme : nous agirons en solidarité politique avec les organisations progressistes représentatives des peuples et les gouvernements, là où les processus de transformations sociales sont à l'?uvre. Nous établirons par exemple des jumelages en solidarité avec les peuples en lutte, notamment avec le peuple palestinien en faveur de l'émancipation duquel nous participerons à la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, sanctions).

·Le Logement est un droit fondamental. Nous conduirons donc une politique de soutien au logement très social. La Région se portera caution auprès des jeunes pour l'accès à un premier logement.

· 

 

? nos élus se positionneront contre le terminal charbonnier, pour l’arrêt de l’EPR et pour la sortie du nucléaire avec reclassement des emplois.

 

            ? En matière de formation :

 

·La formation professionnelle doit devenir un véritable service public de formation, gratuit et accessible à tous, pour échapper à la logique du marché et de mise en concurrence, et pour réduire les inégalités entre les femmes et les hommes.

·La formation professionnelle ne doit pas être soumise aux exigences du patronat avec le développement de l’apprentissage.

 

Sur la base de ces orientations les organisations soussignées NPA (Nouveau Parti anticapitaliste et PG (Parti de Gauche) invitent  toutes celles et tous ceux qui se retrouvent et souhaitent participer à cette campagne à créer partout, villes, quartiers, entreprises, des comité de campagne de notre liste. Campagne qui doit devenir l'affaire de toutes et tous

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article